Les actus

Annapurna 1950: une affaire de cordée ou de photos ?

Le GHM (Groupe de Haute Montagne) déplore qu'un questionnement, visant à remettre en cause le succès des alpinistes Maurice Herzog et Louis Lachenal lors de la conquête de l'Annapurna en 1950, ait été entretenu ces dernières années et même réactivé au moment du décès du premier nommé.

Il constate que cette tentative de ré-écriture de l'histoire ne repose sur aucun fait ou témoignage tangible.

Dans ces conditions se référant :

• aux traditions de validation des performances en montagne ;
• à ce que chacun sait de la personnalité de tous les membres de l'expédition. Pour rappel : Jean Couzy, Francis De Noyelle, Maurice Herzog, Marcel Ichac, Louis Lachenal, Jacques Oudot, Gaston Rébuffat, Marcel Schatz et Lionel Terray ;
• à l'absence totale de dénégation dans les témoignages de chaque compagnon d'expédition ;
• aux témoignages d'alpinistes connaissant le sommet pour y être allés, et en reconnaissant la description donnée par les deux protagonistes de 1950 ;
• aux conclusions des recoupements réalisés par Jean-Jacques Prieur ;

le GHM tient à affirmer qu'il n'y a pas lieu de remettre en cause la déclaration d'accès au sommet de l'Annapurna par les deux alpinistes Maurice Herzog et Louis Lachenal.

A ce titre, il confirme sans réserve la validation historique de cette ascension, tout en soulignant que l'évolution des filtres d'observations sociales et culturelles du dernier demi siècle conduit à considérer, aujourd'hui, les deux vainqueurs de 1950 et leurs coéquipiers beaucoup plus comme des alpinistes d'exception que comme des héros.

Toutes les informations concernant l'analyse minutieuses des photos du sommet de l'Annapurna sont disponibles dans la rubrique 'Pratique/Dossiers' (voir lien ci-dessous).

Cliquer ici pour accéder au lien de l'actu.



Actu proposée par Jean Jacques PRIEUR

Mise en ligne le lundi 11 février 2013 à 18:41:20

Ces actus peuvent vous intéresser

  • Début
  • Précédent
  • Suivant
  • Fin